Comment cultiver du CBD en France ?

0

Pour ses vertus thérapeutiques, le cannabidiol encore appelé CBD est très plébiscité. À cet effet, de nombreux producteurs français se sont intéressés à sa culture. Comment cultiver du CBD en France ? Avant d’entreprendre le projet de faire pousser du CBD en France, il est fondamental de connaître la législation en vigueur. Il est également indispensable de savoir comment procéder.

Culture du CBD en France : ce que dit la loi !

La culture du CBD en France est encadrée par des réglementations qu’il faut nécessairement connaître. La législation de l’État français prohibe l’exploitation des fleurs de cannabis. Ainsi, vous ne pouvez pas obtenir du CBD en l’extrayant du cannabis.

A lire également : Comment nettoyer un ordinateur 6 étapes

Par contre, il est autorisé de cultiver le chanvre industriel sans les fleurs. En d’autres termes, vous ne devez utiliser que la tige et les graines. À cet effet, le taux de THC ne doit pas excéder 0,2 %. Plusieurs types de chanvres répondent à ces exigences.

En outre, les réglementations françaises sur la culture du chanvre stipulent que les graines utilisées doivent être fournies par un organisme agréé. De plus, il faudra déclarer votre intention de faire la culture de CBD auprès de la FNPC. Il faut donc conserver les certificats de semence pour prouver que votre activité est légale.

A lire en complément : Quelle épaisseur pour un comptoir en granit ?

Les méthodes de culture du CBD en France

Il existe plusieurs manières de cultiver du cannabidiol. Le rendement des plants et la qualité des produits dépendent de celles-ci.

La culture à l’extérieur

La méthode outdoor consiste à faire pousser le chanvre dans un jardin. Pour commencer, il faut faire germer la graine dans un pot. Une fois les gelées passées, il est possible de les mettre en terre. Ainsi, à l’arrivée de l’automne, la plante peut-être récoltée à la fin de la saison.

La culture à l’intérieur

La culture indoor est la plus recommandée. En réalité, cette méthode permet au chanvre de se développer dans les meilleures conditions climatiques. Cet avantage permet d’obtenir une plus grande production et le cannabidiol récolté a un meilleur goût.

Il est alors possible de récolter plus d’un demi-kilogramme de matières sèches par graine. Avec ce procédé, plusieurs récoltes de CBD peuvent être réalisées en une année.

La culture en serre

La dernière méthode pour faire pousser le CBD est la technique greenhouse. Il s’agit d’un procédé qui permet de cultiver les plants dans des conditions avantageuses. Il est possible d’opter pour la culture classique ou pour la culture en pots à condition de faire attention en arrosant.

L’extraction de CBD : ce qu’il y a lieu de savoir !

Le CBD est utilisé dans la fabrication :

  • des huiles ;
  • des produits cosmétiques ;
  • des compléments alimentaires au CBD.

Pour obtenir ce produit après la culture du chanvre, il faut l’extraire. En termes d’extraction du CBD, il existe plusieurs méthodes dont certaines sont plus efficaces et moins dangereuses que d’autres. Il est donc indispensable de savoir faire la distinction, puisque le procédé d’extraction influe sur l’efficacité du résultat final.

Un des moyens les plus connus est l’extraction à partir des matières végétales brutes. Par ailleurs, il existe d’autres méthodes à savoir : l’extraction avec solvant basique et l’extraction au CO2.

Outre ces pratiques, il est possible d’extraire le CBD à la main. Cependant, ce dernier procédé est peu pratique et a un faible rendement.

Partager.